Le VerS nOir

Le VerS nOir

Lettre ouverte aux écoliers

Lettre Ouverte aux écoliers (et à leur parent)

A 6 ans çà l’école tu apprends à être enfermé
A écouter sagement puisque le maître va te parler
Toutes les tables en rang 60 cm de côté
Voilà les temps nouveaux, venu l’être discipliné

7 ans, l’instit’ surveille les têtes tout en faisant de grands sourires
Histoire de reconnaître qu’un chef peut naître du désir
Pédagogie néo-ancienne option croyance au supérieur
Tout ça pour ton bien, comme ils disent, pour te rendre meilleur…

A 8 ans on t’enseigne les math dans les supermarchés
En français on t’explique qu’ la révolution est passée
En cours sur l’corps on te démontre, qu’il est très nocif de fumer
En travaux pratiques on te force à fabriquer des cendriers

A 9 ans on t’inculque la liberté d’aller voter
Et la capacité pour en 5 ans tout oublier
On applique le civisme et l’on élit des délégués
S’agirait pas qu’plus tard tu r’mettes en cause les lois sacrées

A 10 ans dans la cour on s’répartit à la récré
Les gars sont rois du centre, les filles rasent les côtés
C’est normal dit l’instit’, « elles risqueraient de se blesser »
Allez, rentrez en cour on va parler égalité

A 11 ans c’est toujours l’angoisse de la note qu’on va avoir
On apprend le mérite c’est tellement sain comme savoir
On d’mande à son voisin, approfondit la connaissance
Qu’on a pendant 11 ans intégré sur la concurrence

A 12 ans c’est l’collège et on te raconte que t’es grand
Comme si on d’v’nait adulte en perdant ses rêves d’enfant
Toujours ce cri strident s’aligner d’vant l’trait du préau
Attendant l’signe du prof comme le berger ‘vec son troupeau

A 13 ans faut qu’tu commences à t’interroger sur toi-même
Connaître tes intérêts pour qu’on t’mette bien dans la bonne chaîne
Quitte à être exploité autant qu’ça t’plaise un minimum
Pour qu’tu rationnalise et pour que tu t’y fasses en somme

A 14 ans on te raconte qu’il n’existe plus de Commune
De Paris ou d’Ailleurs et ce depuis 8 ou 10 lunes
Que le XIXe siècle en France n’a jamais existé
Que les révolutions ne sont plus qu’un mythe inventé

A 15 ans tu voudrais pouvoir embrasser ton ami
Mais le surveillant rode, et c’est passible d’être puni
En plus ces histoires d’cœur, c’était d’jà vach’ment compliqué
Faut croire qu’l’amour c’est pas utile quand on veut vivre en société

A 16 ans on est égaux mais Ahmed va bosser en L.P
Tandis que Jacques-Henri pour l’école sup’ est bien lancé
Christian ou Nathalie, BTS, Université
Tandis que Zamina du coup risque d’être expulsée

A 17, 18, 19 tu r’fais de même jusqu’à bosser
Intellectuel ou pratique paraît qu’c’est deux choses opposées
Et la force de l’esprit vaut mieux pour être rétribué
Et la force du pénis aussi, ça leur a pas échappé

Il va de soi que les âges ne doivent sembler des paliers
Qu’à chaque année scolaire on mixe le tout dans des cahiers
Parents, Enfants, réinventez la lutte des classes et refusez
De devoir être jugés coupables, de devoir être incarcérés
Parents, enfants, il faut lutter, la lutte des classes est amorcée
Pour ne plus être jugés coupables, pour ne plus être incarcérés !